PMA À L’ÉTRANGER PSYCHOLOGIE TOUS LES POSTS TRAITEMENTS

Questions courantes sur le don d’ovocytes en Espagne

FAQ don d'ovocytes

Questions courantes sur le don d’ovocytes en Espagne 

Le don d’ovocytes est un des traitements les plus demandés par les patientes françaises, en raison du manque de donneuse en France. Comment s’organise alors un tel traitement et quelles sont les questions clefs à se poser avant de se lancer dans ce parcours FIV DO. Nous avons réuni ici toutes vos questions pour vous aider dans vos premières démarches.

Est-ce que la donneuse d’ovocytes me ressemblera ?

C’est l’une des questions courantes sur le don d’ovocytes la plus posée par les patientes.

La loi espagnole établit que la donneuse doit être sélectionnée suivant les caractéristiques physiques de la patiente et le groupe sanguin. Rassurez-vous donc sur ce point, les cliniques sont obligées de faire attention à certains points et vous n’aurez jamais une donneuse d’une autre origine par exemple, ou d’une autre couleur de peau.

La différence entre une clinique ou une autre sera dans la sélection plus poussée de la donneuse. Certaines cliniques, avec un grand nombre de patients, devra donc répondre à une forte demande et n’aura donc pas le temps de personnalisé au mieux la sélection de votre donneuse.

Il faut bien comprendre que la donneuse ne sera pas votre sosie, mais une sélection plus personnalisée permettra peut-être de faire la différence au niveau des traits du visage et couleur de la peau. Il existe actuellement un logiciel FenoMatch qui permet une recherche plus précise au niveau des traits physiques. Demandez à votre clinique si elle peut l’utiliser dans votre cas.

Quelles sont mes chances de réussite après 40 ans ?

Pour le traitement de don d’ovocytes, l’âge de la patiente ne compte plus, et les chances de réussite sont les mêmes sur une femme de 30 ans que sur une femme de 40 ans. L’Espagne autorise d’ailleurs ce traitement jusqu’à 50 ans avec de très bons taux de réussite.

Pour recevoir un don d’ovocytes et avoir de bonnes chances de réussite, les critères sont :

  • La qualité de l’utérus. Il faudra donc bien vérifier qu’il n’y ait rien qui puisse gêner l’implantation de l’embryon au niveau de l’endomètre. Une simple échographie pourra nous donner une idée sur la présence de malformations, kystes ou autres.
  • La qualité des ovocytes : Cela est primordiale pour avoir de bonne chance de réussite. La donneuse doit être jeune (moins de 30 ans dans l’idéale) et avoir une bonne réserve ovarienne. Attention au partage des ovocytes entre plusieurs receveuses, qui donnent de moins bons résultats. Attention également aux ovocytes vitrifiés, qui peuvent ne pas survivre à la dévitrification.
  • La qualité du sperme : Tout comme les ovocytes, ce critère est très important pour un bon développement embryonnaire. Si vous faites appel à un don de sperme, vous avez beaucoup de chances d’avoir de très bons embryons (double don).

Quel est le délai pour un don d’ovocytes en Espagne ?

Les délais en Espagne sont très courts puisqu’il faut compter en général 2 mois pour votre transfert. Cela dépendra de la clinique avec laquelle vous suivrez le traitement, et pensez à bien vous renseigner si vous avez un groupe sanguin un peu plus rare ou des caractéristiques plus difficiles à trouver. Si votre clinique est située dans une grande ville (Barcelone, Madrid) vous n’aurez pas de délai de plus de 2 mois.

Est-ce que le don est totalement anonyme ?

Oui, le don est strictement anonyme en Espagne, et vous n’aurez le droit de ne connaître que les caractéristiques physiques de votre donneuse. Vous ne pourrez ni avoir de photos ni d’autres informations telles que le niveau d’étude ou les goûts personnels.

La loi espagnole établit que le don est totalement anonyme est que ni la receveuse, ni l’enfant qui naitra de ce don ne pourront connaître l’identité de la donneuse. Même si la loi changerait, elle ne serait pas rétroactive pour les traitements préalables au changement de loi.

Est-ce que les maladies génétiques sont contrôlées ?

La donneuse doit se soumettre à toute une série d’examens avant de pouvoir faire un don. Les examens sont des analyses de santé générale, un caryotype et un bilan de fertilité.

Pour avoir plus de contrôle sur les maladies génétiques, il existe des examens plus poussés mais qui sont des « extras » à prendre en charge par le patient. Il s’agira du test de compatibilité génétique et le Diagnostic Génétique Préimplantatoire  (biopsie sur l’embryon).

Si vous avez besoin de vous rassurer sur ce point, vous pouvez demander des informations sur ces tests.

pma fertilite

About the author

PMA-Fertilité

Add Comment

Click here to post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest