PMA À L’ÉTRANGER TOUS LES POSTS

Coronavirus et PMA: que faire si votre traitement est annulé ?

Coronavirus et PMA: que faire si votre traitement est annulé ?

L’Espagne a et la France ont fermé leurs frontières à cause de la pandémie de Coronavirus qui frappe l’Europe et le monde en ce moment. Les conséquences sur les traitements de PMA ont été immédiates puisque tous les traitements non entamés ont été annulés et reportés à une date ultérieure.

Si c’est votre cas, il faudra alors être patiente et attendre que tout reprenne son cours, pour espérer avoir une date de traitement.  Mais alors, que faire en attendant ? Comment préparer au mieux son traitement pendant cette période « creuse »?

Profitez-en pour vous préparer mentalement au traitement.

L’envie de bébé est bien souvent pressante et on en oublie tout le côté psychologique que cela entraine. Un esprit mieux préparer vous permettra d’affronter votre traitement plus sereinement, de vous préparer à l’éventualité d’un test de grossesse négatif ou d’accueillir bébé avec confiance.

La situation de stress que nous vivons actuellement peut aggraver notre état émotionnel face à un traitement de reproduction assisté, et il est donc important de savoir gérer cela.

Il existe de multiples manières de se préparer à un traitement et chacun doit rechercher celle qui lui fera le plus de bien. Vous pourrez trouver des consultations psychologiques ou coaching en ligne pour vous poser les bonnes questions et accepter le traitement.

Pensez aussi aux options comme la méditation, le yoga ou simplement le repos, qui ne peut être que bénéfique !

Les soutiens pour votre PMA

 

Posez toutes les bases de votre traitement

 Pour les patientes qui souhaitent commencer un traitement de FIV, FIV DO ou autres, l’objectif pendant cette période sera de consolider au mieux votre traitement. Mieux comprendre les possibilités et faire votre choix sur la clinique.

Vous trouverez beaucoup de cliniques proposant en ce moment des consultations informatives gratuites, des webinaires, des séances de questions réponses sur les réseaux sociaux. Profitez-en alors pour obtenir toutes les informations nécessaires pour faire votre choix. Vous pourrez ainsi avoir un premier diagnostic, et cela vous permettra peut-être même d’avoir des avis sur une préparation en amont : supplément vitaminiques, probiotiques, des recommandations qui ne pourra que vous faire gagner du temps.

Cette période pourra aussi être le moment de mieux préparer votre corps pour une grossesse : perte de poids, un peu d’exercice, une bonne hygiène de vie et un bon régime alimentaire.

Pour celles qui étiez en traitement : profitez-en pour souffler !

En passant de stimulation en stimulation, on oublie bien souvent de faire une pause et de souffler ! Prenez donc cette période comme un « break » qui permettra à votre corps de se récupérer et oublier les périodes d’échographies, de consultations, de stress et de piqûres. Reposez-vous sera le mot d’ordre de votre confinement.

Si vous avez dû vitrifier des ovocytes ou embryons : pas de panique !

La vitrification d’ovocytes ou d’embryons n’est pas du tout une mauvaise nouvelle, mais une chance que vous avez de ne pas perdre votre traitement en cours. Il faut bien savoir que toutes les études sur la vitrification vont dans le même sens : il n’y a pas de dommage sur les embryons ou ovocytes, et les taux de réussite sont les mêmes que le traitement se fasse en frais ou en vitrifier.

La vitrification des embryons ou ovocytes, vous permettra donc de mieux préparer l’endomètre pour un futur transfert. Vous pouvez même penser à faire un test de réceptivité sur l’endomètre pour mettre toutes les chances de votre côté.

Préparez votre mental et votre corps pendant que vos embryons vous attendent sagement au frais !

En attente de votre test de grossesse ?

Ne vous inquiétez pas. Nous ne connaissons pas avec exactitude le comportement du coronavirus, mais il n’y a pas d’évidence de transmission de la mère au fœtus. Les cas recensés ont été des transmissions entre la mère et l’enfant né, mais sans danger pour la vie du nouveau-né.

 

Dans tous les cas, quel que soit votre cas, prenez cette période comme une possibilité de vous préparer au mieux à votre futur grossesse, un « break » en ces temps de stress, sans pour autant oublier votre objectif : un bébé en bonne santé et une maman en pleine forme !

About the author

PMA-Fertilité

Add Comment

Click here to post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest