PMA À L’ÉTRANGER TOUS LES POSTS

S’informer avant une PMA à l’étranger

S’informer avant une PMA à l’étranger

S’informer avant une PMA à l’étranger

Quelles différences entre la France et les pays étrangers ?

La France a une réglementation très stricte sur le don de gamètes et les tests pour la recherche de certaines affections virales sont systématiquement réalisés avant le don. Il en est de même pour l’Espagne et la Belgique par exemple. Mais tous les pays ne sont pas aussi pointilleux sur le don et renseignez-vous bien sur les législations.
Les chances de grossesse, annoncées par quelques centres étrangers, ne reflètent pas toujours la réalité. Certains taux de succès affichés et particulièrement attractifs ne font pas l’objet d’une validation officielle par les autorités sanitaires compétentes des pays concernés.
• Les résultats annoncés par certaines cliniques sont souvent gonflés ! Faites bien attention à ce que ces résultats soit certifiés par des organismes officiels comme la SEF (Société Espagnole de Fertilité) en Espagne. Ne vous laissez pas amadouer par la première clinique venue !pma espagne
En France, les médecins ont tendance a préféré ne transférer qu’un seul ou deux embryons. Une clinique sérieuse saura vous recommandé sur le nombre d’embryons. Il ne s’agit pas là de transférer le plus d’embryons possibles pour faire plaisir aux patients. C’est un sujet sérieux et à ne pas prendre à la légère. Méfiez-vous des cliniques qui vous disent amen à tout !
• Renseignez-vous sur la conservation et la confidentialité des données médicales dans chaque pays. Tous les pays n’ont pas la même législation. Renseignez-vous aussi sur vos droits sur les embryons ou gamètes congelés. Une clinique sérieuse devrait vous faire signer des consentements dès le premier contact, une autorisation de collecte des données, etc.
• Renseignez-vous sur la législation concernant l’anonymat du don de gamètes. Les règles de filiation sont variables selon les pays et l’anonymat peut parfois être levé à la majorité de l’enfant. L’Espagne reste très stricte sur l’anonymat et ne permet que la révélation de données cliniques en cas de danger pour la vie de l’enfant.

Toutes les difficultés que vous pouvez anticiper

• Avant de vous engager à suivre un traitement de PMA dans un pays étranger, vous devez être parfaitement informé des conditions dans lesquelles ce traitement va être réalisé.
• Il est important que vous disposiez de votre dossier médical complet qui contient toutes les informations nécessaires à votre prise en charge dans les meilleures conditions possibles.
• Vous devez connaître les moyens de recours possible au cas où surviendrait un événement indésirable au cours de votre traitement à l’étranger.
• N’hésitez pas à demander un conseil avisé auprès de votre médecin traitant ou de votre gynécologue.

pma fertilite

About the author

PMA-Fertilité

Add Comment

Click here to post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *