TOUS LES POSTS TRAITEMENTS

LA QUALITÉ OVOCYTAIRE

LA QUALITÉ OVOCYTAIRE

LA QUALITÉ OVOCYTAIRE

Les problèmes d’infertilité peuvent venir d’une mauvaise qualité des gamètes chez la femme, c’est ce qu’on appelle une mauvaise qualité ovocytaire.

En cas d’échecs à répétition, votre gynécologue vous demandera d’effectuer des examens pour vérifier votre réserve ovarienne (la quantité des ovocytes), mais il est malheureusement impossible de vérifier la qualité ovocytaire.

  1. La réserve ovarienne (quantité)

Chaque femme a une quantité déterminée d’ovocytes dès sa naissance, et cette quantité diminuera après chaque cycle d’ovulation. Il est tout à fait possible de contrôler cette réserve ovarienne avec différents examens :

  • Une échographie vaginale aux premiers jours du cycle. Grâce à cet examen, vous pourrez demander le comptage folliculaire et vous pourrez avoir une idée du nombre de follicule antraux par cycle. Mais attention, chaque cycle est différent et cet examen ne sera pas suffisant.
  • Une prise de sang pour vérifier le taux d’hormones en début de cycle.  Vous pouvez demander vos taux d’hormones FSH, LH et Œstradiol pour contrôler votre réserve ovarienne. Ce sont les hormones qui permettent le développement des follicules pour arriver à maturation et donc à l’ovulation. L’hormone FSH est un très bon témoin de la réserve ovarienne. Plus elle sera élevée, plus la réserve ovarienne sera faible. (FSH<6 : excellent ; FSH entre 6-9 : bonne ; FSH entre 10 et 13 : diminuée ; FSH>13 : faible). L’hormone LH doit être comparée au taux de FSH. Elle doit normalement égale à la FSH. Si elle est supérieure, cela pourrait témoigner d’un syndrome d’ovaires polykystiques. L’œstradiol doit être basse, des valeurs élevées pourraient être le signe de la présence d’un kyste ou d’une réserve ovarienne faible.
  • L’hormone AMH (Antimüllérienne): C’est l’hormone clef de la fertilité. Elle nous donnera une bonne estimation de la réserve ovarienne. On observe une bonne réserve ovarienne lorsque l’AMH est supérieure à 1,2.
  • L’âge de la patiente : L’âge est en effet un élément à prendre en compte lors du diagnostic d’infertilité. Il faut compter que la réserve ovarienne diminue drastiquement à partir de 35 ans et ne se récupère pas avec l’âge.

qualite ovocyte

  1. La qualité ovocytaire

Il n’y a malheureusement pas d’examens préalables pour déterminer la qualité des ovocytes. La qualité des ovocytes est une question génétique et une biopsie sur un ovocyte supposera la perte de ce même ovocyte. La seule manière de pouvoir vérifier si l’ovocyte est de bonne qualité, est alors de le féconder et d’observer la qualité de l’embryon obtenu (tout en supposant qu’il n’y ait pas de problème du côté du spermogramme).

À partir de 35 ans, la qualité ovocytaire diminue également et il y aura de plus en plus de malformations génétiques. On estime qu’à partir de 40 ans, 80% des ovocytes présentent une malformation génétique. Même si la réserve ovarienne est bonne, les chances de grossesse sont donc plus faibles à partir de cet âge-là. À partir de 43 ans, on estime que les chances de naissance d’un enfant en bonne santé sont de moins de 5%.

Les formations génétiques ne sont pas observables au microscope sur l’ovocyte ni sur l’embryon. Après fécondation, un embryon anormaux pourra arrêter de se développer, se développer et aboutir en une fausse-couche ou même donner naissance à un enfant porteur d’une malformation.

La seule technique pouvant éliminer les embryons anormaux serait à ce jour le Diagnostic Préimplantatoire. Il s’agit d’une biopsie faite sur l’embryon pour en analyser les cellules et les malformations génétiques. Seuls les embryons normaux seront alors transférés.

 

La qualité ovocytaire reste encore une question très floue en PMA car il n’existe pas d’examen pour cela. En cas d’échecs à répétition en traitement de FIV, il est fort probable que la qualité ovocytaire soit en cause et votre spécialiste vous recommandera d’avoir recours à un don d’ovocytes. Les malformations génétiques ne sont malheureusement pas remédiables pour l’instant.

pma fertilite

About the author

PMA-Fertilité

Add Comment

Click here to post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest