TOUS LES POSTS TRAITEMENTS

LA CONGÉLATION D’OVOCYTES

LA CONGÉLATION D’OVOCYTES

LA CONGÉLATION D’OVOCYTES

Nous voyons en ce moment de nombreux sujets sur la congélation d’ovocytes à l’étranger et nous aimerions vous aiguiller sur ce point.

La congélation ou vitrification d’ovocytes est une technique de conservation de la fertilité et permet aux femmes de reporter à plus tard leur projet d’être mère.

Les ovocytes seront vitrifiés et garderont les mêmes capacités de fécondation qu’au moment de congélation. Si vous suivez ce processus à 30 ans par exemple, vous pourrez ensuite reprendre votre projet de tomber enceinte à 40 ans avec des ovocytes jeunes.

La vitrification d’ovocytes n’est permise en France qu’en cas de traitement agressif pour la fertilité, tout comme la congélation des spermatozoïdes. Une jeune femme allant suivre un traitement de chimiothérapie ou radiothérapie aura la possibilité de conserver sa fertilité avant, pour éviter la détérioration de la qualité ovocytaire.

Cette technique n’est malheureusement pas autorisée pour d’autres cas, notamment pour des besoins sociaux ou professionnels.  Et les femmes ont pourtant bien des raisons pour vouloir retarder leur maternité :

  • Études de plus en plus longues
  • Stabilité professionnelle
  • Femme célibataire

Et c’est pour cela que de plus en plus de femmes décident de vitrifier leurs ovocytes en Espagne pour avoir une chance en plus d’être mères.

Il faut savoir que la fertilité des femmes commence à diminuer considérablement à partir de 35 ans, et la congélation est conseillée avant cet âge pour obtenir un résultat optimal. L’idéal serait ainsi d’obtenir entre 15 et 20 ovocytes pour avoir ensuite plus de chance d’obtenir de bons embryons.

La vitrification des ovocytes est encore trop peu connue et pourrait éviter bien des traitements lourds à des femmes, en âge avancé, et qui se rendent compte que leur réserve ovarienne est épuisée : FIV, Don d’ovocytes, etc…

Pour choisir votre clinique, nous vous conseillons de privilégier le suivi plutôt que le prix. Le suivi échographique est très important et vous devez être sûrs que votre clinique prenne le temps de vous répondre et programme la ponction au bon moment et non quand ça les arrange.

Si donc vous avez entre 30 et 40 ans et vous n’avez pas encore le projet d’être mère, n’hésitez pas à consulter votre gynécologue et faire un bilan de réserve ovarienne. Le résultat pourrait vous surprendre.

pma fertilite

About the author

siliceo26

2 Comments

Click here to post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Merci pour cet article. Je pense que toutes les femmes devraient prendre conscience de tout cela, et avant 30 ans si possible afin qu’elles aient le temps de faire les bons choix.

  • Bonjour,
    Dans le cadre d’un pilote pour une nouvelle émission (qui ne sera pas diffusé), nous sommes à la recherche de couples de quadra dont l’un qui aimerait avoir un enfant et l’autre hésiterait à passer le cap …
    Si ça vous parle ou si vous souhaitez des infos, je suis joignable au 01.53.84.33.76
    Merci et à très vite !

Pin It on Pinterest