PSYCHOLOGIE TOUS LES POSTS

L’ANONYMAT DES DONNEUSES

L’ANONYMAT DES DONNEUSES

L’ANONYMAT DES DONNEUSES

Le don d’ovocytes n’est pas anonyme dans tous les pays et vous aurez le choix de décider quelle est la meilleure solution pour votre recherche de grossesse :

  • Une donneuse anonyme : Vous ne pourrez rien savoir d’elles, sauf les caractéristiques physiques si la clinique veut bien vous les donner. L’enfant n’aura ensuite jamais accès à l’identité de cette jeune-femme. Seul en cas de danger médical pour l’enfant, les médecins pourront fournir des renseignements strictement médicaux sur la donneuse.
  • Une donneuse connue des parents receveurs.

Liste des pays qui proposent le don d’ovocytes anonymes :

  • France : la donneuse est anonyme et ne reçoit pas de compensation. Les personnes en attente d’un don d’ovocytes peuvent amener une donneuse (mais qui ne sera pas pour eux) et bénéficier ainsi d’une réduction du temps d’attente. La France manque cruellement de donneuse et les délais peuvent parfois dépasser 2 ans.
  • Espagne : la donneuse est anonyme et la donneuse reçoit une compensation. Les donneuses sont sélectionnées suivant les caractéristiques physiques de la receveuse.
  • République Tchèque : La donneuse est anonyme et reçoit une compensation. Les donneuses sont sélectionnées suivant les caractéristiques physiques de la receveuse.
  • Grèce : La donneuse est anonyme et reçoit une compensation. Les donneuses sont sélectionnées suivant les caractéristiques physiques de la receveuse.

FIV DO espagne, FIV DO greve, FIV DO republique tcheque, FIVDO anonyme

Liste des pays qui proposent le don d’ovocytes non anonymes :

  • Angleterre : La donneuse doit accepter de pouvoir être connue de l’enfant qui naitra à l’issu du don, mais sont anonymes pour le couple receveur. La donneuse reçoit une compensation.
  • Etats-Unis : La donneuse est choisie par le couple et donne ses ovocytes en échange d’une compensation.
  • Belgique : C’est le couple receveur qui choisit de connaître ou pas la donneuse. Elle ne reçoit pas de compensation.
  • Suède : La donneuse n’est pas anonyme.

Comment savoir ce qui est le mieux pour moi ?

Le don d’ovocytes est le don de gamètes humains. Bien sûr, l’enfant aura toujours une partie du matériel génétique de la donneuse, mais c’est avant tout votre éducation qui en fera quelqu’un de bien, n’en doutez pas !

Avant de s’engager dans un protocole de don d’ovocytes, il faut bien que vous soyez persuadé que vous allez aimer cet enfant quoiqu’il arrive, même s’il ne vous ressemble pas, même s’il est blond et vous êtes brunes ou même si vous avez de grands yeux verts et lui a des yeux bleus en amande.

Ce que je veux dire par là, c’est que ce n’est pas le physique qui doit changer l’amour que vous porterez à votre enfant, ni le fait que la donneuse soit en études de lettres ou n’a pas fait d’études. C’est VOUS qui allez l’éduquer.

L'ANONYMAT DES DONNEUSES

Inconvénients d’un don anonymes :

Vous ne pourrez jamais savoir à quoi ressemble la donneuse et vous ne pourrez pas savoir non plus si vous-même vous l’aurez choisi pour vous. C’est donc pour cela qu’il est très important de pouvoir avoir confiance en la clinique que vous choisirez. Votre interlocuteur doit vous transmettre positivement son choix sur votre donneuse et vous devez être sûrs que ce sera le bon. Vérifiez bien que la donneuse ne soit pas imposée et que vous n’apprenez pas ses caractéristiques physiques au moment du transfert.

Inconvénients d’un don d’une jeune-femme connue :

Psychologiquement, vous connaîtrez la génitrice, et cela pourra peut-être sembler plus difficile de vous défaire de cette image et d’assumer pleinement votre rôle de mère. Il ne s’agit plus là de gamètes donnés, mais d’une jeune femme avec sa vie, son caractère et son physique. La mère receveuse a donc plus de mal à prendre son rôle de mère dans cette équation à trois.

Quoiqu’il en soit, le don d’ovocytes est un geste magnifique, qui rend heureux de nombreux couples dans le monde. Votre choix vous appartient et s’est à vous de vous rassurer avec les éléments que la loi met à votre disposition. Mais vous ferez toujours le bon choix, car c’est votre vie et celle de votre enfant

pma fertilite

About the author

siliceo26

10 Comments

Click here to post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Bonjour, ne pouvant me résoudre à l’anonymat, j’ai reçu un don d’ovocyte en Angleterre qui m’a donné une magnifique petite fille. C’est le parcours du combattant pour les couples qui font ce choix. Il faut savoir que le don non anonyme, si vous n’avez pas votre donneuse, va être beaucoup plus long et surtout plus cher. Il m’a fallu des mois de démarches pour trouver une solution, alors il me semble que certaines précisions manquent à votre article.
    Angleterre : deux options. Soit la clinique vous trouve une donneuse. Vous ne saurez rien d’elle à part ses caractères physiques. Elle reste anonyme jusqu’aux 16 ans de l’enfant qui a alors accès à son dossier et son identité s’il le souhaite. Ou alors, vous avez votre propre donneuse connue.
    Belgique : deux options. Vous pouvez aussi recevoir le don de votre propre donneuse connue. Mais, si c’est la clinique qui vous cherche une donneuse, elle restera strictement anonyme
    USA : vous choisissez votre donneuse sur photos et CV via une agence intermédiaire. Le non anonymat est une option, et toutes les agences ne le pratiquent pas. Cela est très variable d’un centre à l’autre, certains proposent même de rencontrer la donneuse.
    Suède : accès quasiment impossible pour les étrangers.

    J’ai fait le choix d’une donneuse connue en Angleterre, dans une formidable clinique où ils parlent français. Je vis merveilleusement bien ma maternité et le fait de mettre un visage sur ma donneuse. Cela ne m’empêche pas de prendre ma place, bien au contraire. Elle reste pour moi une donneuse de gamètes reproductrices et je me sens à 100% maman de ma fille. En revanche le fait de savoir m’aide justement à ne jamais me poser de questions. Le mystère entourant la donneuse est justement un non-sujet et je ne pose plus aucunes questions, j’ai simplement à profiter sereinement de mon rôle de maman. C’est un choix très personnel avec des ressentis très différents.
    J’espère avoir pu aider… Et merci pour l’aide que vous apportez !

    • Merci @Alex pour ta formidable reflexion sur ta position de maman par rapport à la donneuse.
      Je pense comme toi et voilà des semaines que je cherche les pays à don d ovocytes NON ANONYME.
      Pourrais je connaitre le nom de ta clinique anglaise?
      Mille choses magnifiques à ta petite famille.
      Christine

    • Bonjour,
      Tout d’abord, merci pour ton témoignage.
      Nous n’arrivons également pas à nous résoudre à l’anonymat. Nous sommes au début de nos recherches mais l’Angleterre avec le don semi anonyme répond à nos attentes.
      Peux tu me donner des informations sur les démarches à entreprendre en Angleterre ? Le coût ? La clinique de pma où tu as bénéficié de ton don? Combien de temps cela t’as pris?

      Merci beaucoup

      Co

      • Bonjour, je reviens là à tout hasard pour une amie qui cherchait des influer je découvre votre réponse et votre questionnement seulement maintenant ! Désolée de ne pas avoir répondu, j’espère que vous avez trouvé une solution. Alex

        • Bonjour,
          Je suis également à la recherche d’une solution pour un don non anonyme et peine à trouver des information. Alex, je serais preneuse des coordonnées de cette clinique au Royaume Uni si tu repasses par le site…merci en tout cas pour toutes ces infos. Bonne continuation mesdames

  • Merci @Alex!
    Des semaines que je cherchais les pays acceptant le don non- anonyme aux 16 ou 18 ans de l enfant.
    Pourrais- je connaitre le nom de ta clinique en Angleterre dont tu nous dis du bien?
    J admire ta reflexion sur ta position de maman par rapport à la donneuse et je pense comme toi.
    Mille magnifiques choses à toi er ta petite fille.
    Christibe

  • Bonjour,
    Je réflechis au don d’ovocyte et ce qui m’inquiete le plus dans le don anonyme ce n’est pas le manque de ressemblance avec mon enfant (ouverte aussi à l’adoption) mais plus sa construction à lui. Il me semble que ce sera peut etre important pour lui de savoir qui est la mere genetique. Comment faire dans ce cas si l’ovocyte vient d’un pays comme l’Espagne? l’enfant a t il des chances de retrouver la donneuse?

    Merci
    Mélanie