PSYCHOLOGIE TOUS LES POSTS

4 QUESTIONS A SE POSER AVANT UN DON D’OVOCYTES

4-QUESTIONS-A-SE-POSER-AVANT-UN-DON-D’OVOCYTES

4 QUESTIONS A SE POSER AVANT UN DON D’OVOCYTES

  • Avez-vous fait le deuil de vos propres ovocytes ?

La préparation psychologique pour recevoir un don d’ovocytes passe par le renoncement de ses propres ovocytes. Les patientes doivent donc être persuadées de n’avoir aucune chance avec leurs propres ovocytes avant de se lancer dans ce nouveau processus. Certaines patientes ont besoin de faire un dernière FIV, tout en sachant que les chances de réussite sont très faibles. D’autre patiente ont besoin simplement de l’entendre dire par un professionnel de confiance. Chacune doit faire le deuil à sa manière et ce sera très important pour repartir sereine sur un nouveau traitement.

 

  • Avez-vous besoin que votre enfant vous ressemble pour l’aimer ?

Les futurs parents ont souvent tendance à visualiser l’enfant avant la naissance et lui attribuer les yeux du père, le nez de la mère, etc. Mais avec un don d’ovocytes, il faudra accepter que votre enfant n’aura pas tout cela mais qu’il sera quand même votre enfant. Les patientes se demandent souvent comment vont-elles aimer un enfant qui ne leur ressemble pas ? C’est une question légitime avant un traitement, mais complétement oublier lorsque l’enfant né. Après plusieurs années de batailles en traitement de PMA, échecs, visites chez le gynécologue, le bonheur d’être enceinte fera oublier le matériel génétique de l’enfant et vous l’aimerez car ce sera votre enfant.

Votre donneuse devra bien sûr partager des caractéristiques avec vous, mais avez-vous réellement croiser quelqu’un dans la rue qui vous ressemblait ? Il ne faut pas vouloir absolument rechercher son clone car ce n’est pas l’objectif du don. Le don doit être reçu comme une aide de la part d’une autre personne, une aide qui fera partie de votre vie et celle de l’enfant.

Alors au lieu de visualiser un enfant à votre image, pensez à visualiser son éducation, ce que vous allez lui apprendre, lui inculquer, le monde que vous le construirez et dont il aura besoin, et cela sera bien à vous et est plus important que tout matériel génétique.

4-QUESTIONS-A-SE-POSER-AVANT-UN-DON-D’OVOCYTES

 

  • Avez-vous peur des donneuses ?

Bien souvent, les patientes ont peur de quelle donneuse va leur être attribuée. Est-ce qu’elle est jolie ? Est-ce qu’elle est intelligente ? A-t-elle fait des études ? Me ressemble-t-elle ?

Si vous n’avez pas confiance en l’équipe médicale et la donneuse qui va vous être attribuée, alors c’est que vous n’êtes pas encore prête à recevoir un don.

Votre donneuse sera une personne prête à donner un peu de soi pour rendre heureux d’autres couples et c’est ce qu’il faut savoir sur elle. Bien sûr, vous allez la visualiser, mais essayez de penser à elle positivement. Imaginez-la allant au centre de PMA pour ces échographies, le soir se faisant les injections, le jour de la ponction avant l’anesthésie, et tout cela pour qu’une autre personne puisse connaitre le bonheur d’être mère.

Il ne faut pas douter ou se méfier de la donneuse, car elle fera tout cela pour vous.

  • Avez-vous pensé à en parler à votre enfant ?

Cette question est très importante et il faudra être capable d’y répondre avant de se lancer dans un traitement avec un don d’ovocytes. De nombreux psychologues conseillent d’en parler à l’enfant dès tout petit pour qu’il l’intègre comme quelque chose de naturel.

Si vous décidez de ne pas lui dire, alors il faudra bien être sûr qu’il ne pourra pas le savoir pas d’autres sources.

 

Le plus important à intégrer avant un don d’ovocytes, c’est qu’il s’agit d’un geste d’aide d’une personne envers une autre et que tout cela servira à vous rendre heureuse, d’une autre manière que celle naturelle, mais le résultat sera tout aussi magnifique !

pma fertilite

About the author

siliceo26

1 Comment

Click here to post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *