PMA À L’ÉTRANGER TRAITEMENTS

FIV en France : est-ce que je perds mon temps ?

FIV en France : est-ce que je perds mon temps ?

 

Beaucoup de couples choisissent maintenant de partir faire leur FIV en Espagne, à cause des faibles taux de réussite de la France. Même si le traitement est gratuit en France, les patients sont déçus du résultat, du suivi et du manque d’information en France.
Quelles sont les raisons qui les poussent alors à payer le prix d’une FIV en Espagne ?

Les traitements pour une FIV en France

Les protocoles en Espagne sont bien plus évolués et bien plus rodés, dû à l’expérience qu’ils ont. La France a malheureusement beaucoup de chemin à faire de ce côté-là et les budgets ne permettent pas aux médecins de faire de la recherche sur la Reproduction Assistée.
Les traitements et protocole pour une FIV dépendent ainsi beaucoup des budgets des hôpitaux. Comme le traitement entier est remboursé par la sécurité sociale, certains protocoles préconisent la diminution des dosages pour éviter des coûts trop élevés.

Les techniques pour les embryons

Par manque de moyen, le France n’a malheureusement pas d’investissement pour se procurer les meilleures techniques en laboratoire : incubateur nouvelle génération, moyen de culture des embryons, techniques de sélection des spermatozoïdes. Certains hôpitaux lancent ainsi des appels au don pour de procurer un EmbryoScope !
Il faut compter qu’il n’y a que 2 Embryoscope dans toute la France, alors que certaines cliniques espagnoles en disposent de 2 ou 3 chacune.
Il en ai de même pour les Jour de transfert : pourquoi la France transfert le plus souvent à Jour 2 des embryons, alors qu’il n’y a pas encore d’information suffisante sur leur développement ? Par manque de moyen ?

Enfin, pourquoi les centres français ne donnent pas d’information sur le déroulement du traitement, le résultat des échographie ou la qualité des embryons? Les patients ont le droit de savoir ce qu’il se passe dans leur corps, pour les aider à mieux affronter le traitement!

Le protocole rigide Insémination + FIV

Le système français a aussi un gros problème au niveau du temps perdu. Beaucoup de médecins proposent d’abord de passer par des inséminations (dont le taux de réussite tourne autour de 15%), avant de passer à un traitement de FIV. Une FIV aurait peut-être été la solution dès le départ et aurait éviter la perte de qualité des ovocytes avec l’âge.

Enfin, ne parlons pas du don d’ovocytes en France, où le délai d’attente peut être parfois de 4 ans!!

Voilà pourquoi de plus en plus de patients français se tourne vers l’Espagne pour bénéficier d’une meilleure garantie de bons résultats.

pma fertilite

About the author

PMA-Fertilité

Add Comment

Click here to post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest