PSYCHOLOGIE TRAITEMENTS

Faire une dernière FIV avant le don d’ovocytes

Faire une dernière FIV avant le don d’ovocytes

Faire une dernière FIV avant le don d’ovocytes? Le passage au don d’ovocytes n’est jamais quelque chose de facile pour les patientes en insuffisance ovarienne, et nous gardons toujours espoir d’un résultat positif avec nos propres ovocytes. Comment alors passer le cap et est-ce que la FIV peut encore marché ?

La réussite de la FIV dépend beaucoup de l’âge

La réussite d’une FIV dépend de l’âge de la patiente et sa réserve ovarienne. Si vous avez moins de 39 ans et une bonne réserve ovarienne, vous avez donc encore des possibilités de grossesse avec une FIV. Il faut comprendre qu’il est rare que la FIV marche du 1er coup et vous devez certaines fois persister pour avoir un résultat positif. Il est donc important de ne pas se limiter à un ou deux essais et de faire au moins 4 cycles de FIV sans succès avant de passer au don d’ovocytes.

Si vous avez plus de 40 ans, les chances de réussite sont diminuées avec la FIV. Les ovocytes perdent énormément de qualité à partir de 40 ans et sont sujets à des malformations génétiques. Avant de commencer une FIV, vous devez donc être informés du faible taux de réussite à partir de 40 ans (moins de 10%) et de la possibilité de malformations génétiques sur le fœtus.

Désir d’enfant après 40 ans ?

Si votre désir d’enfant arrive un peu tard, il faut que vous sachiez les possibilités qui s’offre à vous. Entre 40 et 43 ans, notre conseil serait de faire des essais de FIV pour pouvoir utiliser vos propres ovocytes.  Attention à ne pas faire trop d’essais, qui risquent de vous fatiguer moralement et physiquement également. L’idéale serait de faire un ou deux essais avant de passer au don d’ovocytes.

Après 43 ans, le plus sage serait de demander directement un don d’ovocytes, car les chances de réussite d’une FIV sont de moins de 5%.

La dernière FIV : une étape importante psychologiquement

Avant de passer au don d’ovocytes, certaines femmes ont besoin de faire un traitement de FIV avec leur propre ovocyte, pour ne rien regretter. Nous gardons toujours espoir que cela puisse marcher, et si nous n’essayons pas, nous ne serons jamais fixées sur le résultat. Il est donc parfois important pour la femme de commencer une stimulation ovarienne et se rendre compte par elle-même que cela ne marche pas. Même si l’équipe médicale nous parle de statistiques, nous sommes toutes sûrs de ne pas en faire partie et que le traitement marchera sur nous.

L’échec d’une FIV préalable au don d’ovocyte, peut donc nous aider à faire le deuil de nos propres ovocytes, et ainsi penser sereinement au don.

Pour le don d’ovocytes, le temps ne compte plus

L’avantage du traitement de don d’ovocytes est que l’âge ne compte plus. Vous pouvez donc refaire un dernier essai de FIV sans que cela n’influence sur le taux de réussite de la FIV DO. Les taux de réussite pour la FIV avec Don ne varie pas suivant l’âge de la patiente et nous aurons les mêmes chances de réussite pour une femme de 30 que 45 ans. L’important est que la femme soit en bonne santé et que son utérus soit prêt à accueillir l’embryon.

Lire aussi: Le traitement pour le don d’ovocytes

pma fertilite

About the author

PMA-Fertilité

Add Comment

Click here to post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest