HOMOPARENTALITÉ PMA À L’ÉTRANGER

Homoparentalité et PMA

Homoparentalité et PMA

La reproduction assistée aux couples homosexuels offre la possibilité de devenir parents, mais malheureusement pas dans tous les pays. La loi en France, par exemple, interdit pour l’instant la PMA pour tous et beaucoup de couple se voient obligés de se tourner vers d’autre pays pour avoir recours à une mère porteuse ou encore un don de sperme. Alors, quelles sont les possibilités qui s’offrent à eux ?

  • Les mères porteuses ou Gestation pour autrui (GPA)

Il s’agit là d’une insémination artificielle ou Fécondation In Vitro, avec le sperme d’un des deux hommes du couple. Le bébé sera porté par la jeune femme participant au programme de GPA mais ne sera pas ensuite la mère légale de l’enfant (mère biologique). Ce programme de GPA est interdit dans la plupart des pays européens et les couples se tournent souvent vers les Etats-Unis ou le Portugal, qui vient de l’autoriser.

  • Le don de sperme

Le don de sperme est une solution qui s’offre aux couples de femme souhaitant devenir mères. Cela n’est pas non plus autorisé en France et la plupart des couples lesbiens se tournent vers l’Espagne, où de nombreux centres offrent cette possibilité (Ex : IVI, ProcreaTec, GineFiv, Eugin).  Le don de sperme en Espagne, comme le don d’ovocytes, est strictement anonyme et le couple receveur ne pourra connaître que les caractéristiques physiques principales du donneur. Le couple ne pourra pas non plus « choisir » lui-même le donneur dans une banque de sperme européennes (où les profils des donneurs sont en général ouverts).

Mais le don de sperme n’est pas un traitement en soit, et la femme voulant porter l’enfant devra faire tout une série d’examens pour vérifier sa fertilité et savoir quel traitement elle devra alors suivre.

Les traitements possibles avec le don de sperme :

Insémination Artificielle (IAD):

Il est proposé si la femme voulant porter l’enfant est jeune (moins de 38 ans) et n’a pas de problème de réserve ovarienne ou d’ovulation. C’est un traitement assez simple qui consiste en une légère stimulation ovarienne et le dépôt du sperme dans l’utérus de la femme au moment de son ovulation. Les taux de réussite se situent autour de 15%, pour chaque essai.

Fécondation In Vitro (FIV) :

C’est un traitement proposé lorsque la femme qui va porter l’enfant a déjà fait des tentatives d’Insémination sans succès, ou si elle a un problème de réserve ovarienne. Dans ce cas, la fécondation sera réalisée en laboratoire et les embryons obtenus seront transférés à l’utérus de la femme. La fécondation in vitro est un traitement plus lourd qui demande une stimulation hormonale plus fortement dosée (mais sans danger) et une ponction ovarienne sous anesthésie générale. Les taux de réussite sont autour de 40-50% selon l’âge de la femme.

La technique ROPA :

Les deux femmes du couple peuvent choisir de participer au traitement avec la technique ROPA, c’est une manière de mieux partager la maternité. Avec la technique ROPA, l’une des deux femmes donnera ses ovules à sa partenaire, qui portera l’enfant. Avec cette technique, la femme receveuse devra préparer son utérus pour accueillir les embryons et sa partenaire devra suivre une stimulation ovarienne pour obtenir les ovocytes à féconder. Cette technique est pratiquée en Espagne régulièrement et aide de nombreuses femmes à être mère à deux.

Pour en savoir plus :

pma fertilite

About the author

PMA-Fertilité

Add Comment

Click here to post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest